top of page
  • Victor Amlé

LE MUSÉE KON-TIKI.


Victor Amle, kontiki museum,

 


En 2014, j'ai commencé ma vie professionnelle en Norvège au musée Kon-tiki. Bien que le musée n'était pas aussi somptueux que ceux de France ou d'Italie, il a offert une occasion précieuse de me familiariser avec le fonctionnement des institutions artistiques et culturelles à Oslo, la capitale.


J'ai commencé là-bas après avoir envoyé mon CV par courrier électronique alors que je vivais dans la ville de Fredrikstad.




Victor Amle, Le musée Kon-Tiki est situé à Bygdøy, à Oslo.
Le musée Kon-Tiki est situé à Bygdøy, à Oslo..


Le travail au musée Kon-Tiki était à la fois agréable et facile pour moi, grâce à mon expérience artistique et à mes précédentes expériences professionnelles dans des services gouvernementaux. J'ai eu l'occasion de travailler sur diverses tâches avec différents départements du musée, notamment les activités d'exposition, le soutien aux publications du musée et la mise en œuvre d'expositions en dehors du musée. L'environnement de travail était confortable, avec une forte appréciation de l'art et du design, qui se reflétait dans le traitement conscient et respectueux des étrangers par la direction.



Victor Amle
Conceptions préparées pour le marché des cadeaux dans le musée.



Victor Amle
Un échantillon des publications du musée.


Victor Amle


Victor Amle


Victor Amle


victor amle
Avec le directeur du musée et la délégation artistique chinoise qui a réalisé la statue de Thor Heyerdahl.


Victor Amle, kontiki museum
Le directeur du musée avec mon œuvre d'art dans l'un des couloirs du musée.





Victor Amle, The Kon-tiki museum




Travailler avec l'équipe du musée et sa direction m'a laissé une bonne impression, j'ai été rempli d'une énergie positive. C'était un environnement de travail parfait.










Pendant l'été 2015, j'ai quitté le musée Kon-Tiki pour occuper un nouveau poste dans un autre musée. Ce changement m'a incité à réévaluer de nombreuses choses dont j'étais auparavant inconscient en Norvège.




Victor Amle, kontiki museum












Comments


bottom of page